Ordinateur quantique

Qu’est-ce qu’un ordinateur quantique ?

Un ordinateur quantique (quantum computer en anglais) utilise les propriétés de la physique quantique de la matière, telle que la superposition (appelé spin) et l’intrication afin d’effectuer des opérations sur des données.

Si cela vous intéresse il y a de nombreuses vidéos sur youtube qui explique très bien la physique quantique.

À la différence d’un ordinateur classique basé sur des transistors qui travaille sur des données binaires (codées sur des bits, valant 0 ou 1), l’ordinateur quantique travaille sur des qbits dont l’état quantique peut posséder plusieurs valeurs (on appelle cela la superposition quantique)  et donc le débit du calcul de celui-ci sera nettement supérieur qu’un ordinateur fonctionnant avec le calcul binaire classique

Un ordinateur quantique à 4 qbits va calculer 16 fois plus rapidement qu’un ordinateur classique à 4 bits.On double la puissance d’un ordinateur quantique à chaque fois qu’on lui ajoute un qbit ! Ce qui n’est pas le cas pour un ordinateur classique.

Ordinateur quantique pour qui, pour quand, pourquoi ?

Ce type d’ordinateur est surtout approprié pour le calcul.Les ordinateurs quantiques sont d’une telle complexité qu’ils ne sont pas destinés au grand public donc ne vous attendez pas à le voir débarquer dans les magasins d’informatique d’ici peu.Ce type d’ordinateur et surtout conçu et privilégié pour les grands et lourds calculs informatique ! Comme les prévisions météos ou la cryptographie.

Pourquoi l’ordinateur quantique peut faire peur ?

Le système de codage le plus utilisé aujourd’hui pour sécuriser la transmission de nos mails, de nos transactions bancaires est le système RSA. Le chiffrement RSA utilise des nombres premiers très grands pour sécuriser les données. Autrement dit, votre navigation est sécurisée par des calculs mathématiques.

Pour décoder un message codé en RSA, un pirate doit utiliser un algorithme de décomposition en facteurs premiers. La force du RSA tient du fait que ces algorithmes sont assez lents, et même des supercalculateurs actuels ne peuvent pas faire un décodage en un temps raisonnable.

Or, il existe un algorithme quantique (l’algorithme de Shor) qui effectue des décompositions en nombres premiers bien plus rapidement que n’importe quel algorithme classique.

Donc imaginez un pirate informatique avec un beau est puissant calculateur quantique que ferait-il avec ..

Share this...
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone